Accord-cadre de Coopération et Contrat apporteur d’affaires entre le FSA et la CPG

60 milliards de fcfa de ligne de garanties de portefeuille accordé par le FSA pour le financement des entreprises affiliées a la CPG par les banques gabonaises.

Voir l'intégralité du communiqué de presse.

 

LE FSA REÇOIT UNE MISSION D’IMMERSION DU FONDS D’IMPULSION, DE GARANTIE ET D’ACCOMPAGNEMENT DU BURUNDI (FIGA)

Le Fonds d’Impulsion, de Garantie et d’Accompagnement du Burundi (FIGA),Fonds National de Garantie burundais, a mené du 24 au 29 octobre 2021, une mission d’immersion au Fonds de Solidarité Africain (FSA).

Conduite par Monsieur GAKWAVU Jean Liévin, Administrateur du FSA pour le Burundi, la mission était composée de 

  • Madame NYAMPUNDU Olga Gloria, Directrice Générale du FIGA ;
  • Monsieur MANIRAMBONA Jean Thierry, Chef de Service Financement des Projets du FIGA ;
  • Monsieur HABONIMANA Leonard, Chargé du Suivi – Evaluation du FIGA ;
  • Monsieur SIMBIGURA Maisha, Directeur de la planification au Ministère des Finances, du Budget et de la Planification Économique de la République du Burundi (MFBPE).

La mission a porté sur l’organisation de séances de travail et d’échanges avec les équipes techniques et opérationnelles du FSA avec pour objectif un renforcement des capacités des Cadres du FIGA.

Le FIGA, crée par l’Etat du Burundi avec l’assistance technique du FSA dans le cadre de la collaboration entre le Fonds et l’Etat burundais, a démarré ses activités en 2020.

La mission d’immersion permettra au FIGA de s’inspirer des bonnes pratiques du FSA afin d’assurer la pérennité des activités du Fonds National de Garantie de l’Etat du Burundi.

CEREMONIE DE SIGNATURE TRIPARTITE DE LA CONVENTION DE GARANTIE FSA – CORIS BANK INTERNATIONAL SENEGAL – SOCIETE SPORTS CITY DIAMNIADIO

Le FSA s’engage à hauteur de 11 250 000 000 FCFA dans le financement du Complexe ″Dakar Diamniadio Sport City (DDSC)″, de la Cité sénégalaise du Futur, DIAMNIADIO.

Au Sénégal, depuis 2014, surgit de terre, près de sa capitale, Dakar, une pharaonique cité nouvelle du Futur « DIAMNIADIO ».

A travers la construction de la Cité de « Diamniadio », le Sénégal compte réaliser sur un site de 2 500 ha, une plateforme permettant de délocaliser les activités administratives, industrielles et commerciales existantes et de mettre en place un cadre propice à la réalisation d’équipements marchands, d’universités et d’habitations modernes, en partenariat avec le secteur privé sénégalais et étranger. 

En 2020 et 2021, le Fonds de Solidarité Africain (FSA) a contribué au développement de cette cité du Futur, à travers l’accompagnement du projet de construction par la Société sénégalaise Sports City Diamniadio (SCD Co Sa), d’un Complexe Sportif et Hôtelier dénommé ‘’Projet Dakar Diamniadio Sports City ’’.

Le FSA s’est engagé sur ce projet à hauteur de neuf milliards sept cent cinquante millions (9 750 000 000) de FCFA en couverture de financements accordés par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et la Banque Nationale pour le Développement Economique du Sénégal (BNDE).

En octobre 2021, le FSA a de nouveau marqué son accord pour l’accompagnement de la phase finale de ce projet, à travers l’octroi d’une garantie en couverture d’un financement de la Banque sénégalaise CORIS Bank International Sénégal.

La cérémonie de signature de la Convention de garantie organisée par le FSA le jeudi 04 novembre 2021, formalise l’accord donné par le Fonds de couvrir, à hauteur de un milliard cinq cents millions (1 500 000 000) de FCFA, soit une couverture de 50%, le prêt de trois milliards (3 000 000 000) de FCFA accordé par CORIS Bank International Sénégal à la Société Sports City Diamniadio (SCD Co Sa) pour la finalisation des travaux de construction et l’exploitation du ‘’Projet Dakar Diamniadio Sports City ’’.

« Le Fonds de Solidarité Africain (FSA) ne saurait rester en marge du financement d’un projet autant unique en son genre. » a déclaré le Directeur Général du FSA, Monsieur Ahmadou Abdoulaye DIALLO, au cours de la cérémonie.

Soucieux de l’accomplissement de sa mission de catalyseur du financement des projets d’investissement, le FSA a pris sur ce projet sur lequel il est l’unique garant, un risque global de onze milliards deux cent cinquante millions (11 250 000 000) de FCFA, en couverture des prêts totalisant vingt-deux milliards cinq cents millions (22 500 000 000) de FCFA, accordés par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), la Banque Nationale pour le Développement Economique (BNDE) et CORIS Bank International (CBI) Sénégal.

Le projet de construction de « Dakar Diamniadio Sport City », d’un coût total de trente-deux milliards cent quarante-huit millions (32 148 000 000) de FCFA aura ainsi été financé comme suit :

  1. à 30% sur fonds propres ;
  2. à 28% par la Banque Nationale pour le Développement Economique du Sénégal (BNDE), couvert à 50% par le FSA à travers une garantie de prêt bancaire de quatre milliards cinq cents millions (4 500 000 000) de FCFA ;
  3. à 33% par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), couvert à 50% par le FSA à travers une garantie de prêt bancaire de cinq milliards deux cent cinquante millions (5 250 000 000) de FCFA ; et
  4. à 9% par CORIS Bank Sénégal, couvert à 50% par le FSA à travers une garantie de prêt bancaire d’un milliard cinq cents millions (1 500 000 000) de FCFA.

Membre fondateur du FSA, le Sénégal bénéficie des interventions du FSA depuis sa création. En effet, au 30 août 2021, les approbations cumulées du Fonds de Solidarité Africain (FSA) en faveur de l’économie du Sénégal se présentent comme suit :

  • Garanties de Prêts bancaires: 118 401 millions FCFA, soit 16,2% du total des garanties émises par le FSA en faveur des entreprises sénégalaises, ayant permis de mobiliser des financements à hauteur de 230 469 millions FCFA ;
  • Refinancement (ADP) : 500 millions FCFA, soit 3,7% du total des décaissements effectués par le FSA en faveur d’entreprises sénégalaises. Ce montant a permis de couvrir des remboursements à hauteur de 13 494 millions FCFA dans le pays ;
  • Bonification de taux d’intérêt : 1 141 millions FCFA, soit 5,68% du portefeuille total permettant de mobiliser des ressources d’environ 24 985 millions FCFA en faveur de l’économie sénégalaise.

Monsieur Ahmadou Abdoulaye DIALLO, Directeur Général du FSA, s’est réjoui de la signature de la convention de garantie, à travers laquelle son Institution rehausse sa contribution au financement de l’économie du Sénégal et vient boucler le financement de ce projet qu’il aura accompagné dès son démarrage.

  « Le projet que nous célébrons ce jour, sera une réalité grâce à la mutualisation des efforts de la CBI Sénégal avec ceux d’autres Institutions financières. » a déclaré Monsieur Ahmadou Abdoulaye DIALLO.

Il a également indiqué que le FSA sera aux côtés des Banques et Institutions financières partenaires, toutes les fois qu’elles jugeront utile de mutualiser leurs efforts pour contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’augmentation de la croissance économique au Sénégal ou dans les quatorze autres pays membres du FSA.

Le Directeur Général du FSA a terminé son propos en indiquant que « la solidité financière du FSA lui a permis de satisfaire son appétit pour le projet DDSC, en se positionnant comme seul Garant des financements. Sa notation financière « AA+ » avec perspectives positives qui a été confirmée cette année, en sus de sa certification ISO 9001 (version 2015), constituent des éléments de confort pour les bénéficiaires de sa garantie. »

Le FSA et le Groupe ECOBANK s’associent pour rehausser leurs contributions au développement des États membres communs

Le directeur général du Fonds de Solidarité Africain (FSA), M. Ahmadou Abdoulaye Diallo et le directeur régional UEMOA de la société Ecobank Transnational Incorporated, M. Paul – Harry AITHNARD ont procédé, le vendredi 26 novembre 2021, au siège du FSA, à la signature d’un accord-cadre de coopération entre les deux institutions financières.

 

A travers cette signature, le FSA et le Groupe ECOBANK, formalisent la décision prise de mettre en synergie leurs actions en vue de rehausser leurs interventions dans les 13 États membres communs, notamment le Bénin, le Burundi, le Burkina Faso, la Centrafrique, la Côte d'Ivoire, le Gabon, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Rwanda, le Sénégal, le Tchad et le Togo. L’objectif étant de palier aux obstacles rencontrés par les Entreprises de ces États pour accéder au financement, à cause notamment de l’absence de garanties adaptées ;

 

Le Directeur Général du FSA, Monsieur Ahmadou Abdoulaye DIALLO, s’est félicité de l’opportunité offerte aux deux institutions financières de marquer davantage de leur empreinte le développement du continent Africain et a exhorté le Groupe ECOBANK à démonter à travers cette coopération que « les synergies entre les institutions financières africaines » sont une réalité et concourent au développement du continent.

Monsieur Ahmadou Abdoulaye DIALLO a également précisé que le FSA couvre aujourd’hui l’ensemble des financements bancaires avec le lancement en 2020 de la couverture des opérations d’Import – Export et de la couverture des Marchés publics et que le plafond d’intervention du FSA par projet est aujourd’hui fixé à 13 milliards de Francs CFA. De plus, il a indiqué que « Le FSA ambitionne le calibrage et le déploiement de nouveaux produits en spécialisant la gamme sur des secteurs particuliers. L’objectif recherché étant d’augmenter l’effet de levier du FSA sur l’économie et le soutien aux entreprises au sein de ces États membres mais également de contribuer à la réduction de l’accumulation des arriérés des États membres envers le secteur privé et le FSA ».

Aussi, a-t-il exhorté les banques du Groupe ECOBANK à ne pas se priver de solliciter le FSA chaque fois qu’un besoin se présentera afin de faire de la coopération entre les deux institutions un instrument de développement.

Pour sa part, Monsieur Paul – Harry AITHNARD, le Directeur Régional UEMOA de la Société Ecobank Transnational Incorporated s’est, dans son intervention, réjouit de la signature de cet accord-cadre qui permettra de relancer le partenariat entre le FSA et le Groupe ECOBANK et surtout de permettre aux PME/PMI africaines de bénéficier de garantie leur permettant d’accéder au financement de leurs projets. Il a précisé que cette cérémonie de signature est une véritable avancée pour la contribution au financement des PME/PMI en Afrique, notamment dans les pays où le FSA et le Groupe ECOBANK ont une présence commune. « Grâce à ce partenariat, 13 États africains communs aux deux institutions bénéficieront des interventions du FSA », a-t-il indiqué. Monsieur Paul – Harry AITHNARD s’est félicité que cette signature soit le point départ de nombreux autres projets que les deux Institutions financières pourraient mettre en place.

À propos du Groupe ECOBANK

Ecobank Transnational Incorporated (‘ETI’) est la société mère du Groupe Ecobank, le premier groupe bancaire panafricain indépendant.

Le Groupe Ecobank emploie plus de 14 000 personnes au service d’environ 29 millions de clients dans les secteurs de la banque des particuliers, la banque commerciale et la banque de grande clientèle dans 33 pays africains. Le Groupe possède un agrément bancaire en France et dispose de bureaux de représentation à Addis Abeba en Éthiopie, à Johannesburg en Afrique du Sud, à Beijing en Chine, à Londres au Royaume-Uni et à Dubaï aux Émirats Arabes Unis. Le Groupe offre une gamme complète de produits, services et solutions bancaires notamment les comptes bancaires et de dépôt, la gestion de trésorerie, le conseil, les opérations de trading, la négociation des valeurs et la gestion de patrimoine. ETI est cotée en bourse sur plusieurs marchés boursiers, à savoir le Nigerian Stock Exchange à Lagos, le Ghana Stock Exchange à Accra et la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières à Abidjan. Pour de plus amples informations, prière de consulter www.ecobank.com 

 

Pour plus d'informations, veuillez consulter le sitehttps://ecobank.com/group

Suivez le groupe Ecobank sur Twitter, LinkedIn, Facebook

Contacts :

Group Communications Manager, Email : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ,Tél : +228 22 21 03 03 

À propos du Fonds de Solidarité Africaine (FSA)

 Le Fonds Africain de Solidarité (FSA) dont le siège est à Niamey, au Niger, est devenu opérationnel en septembre 1979.

Il a pour mission de faciliter le développement économique de ses Etats membres africains en jouant le rôle de catalyseur des systèmes financiers pour permettre aux Etats et aux entreprises publiques et privées, d'une part, d'accéder à des prêts destinés à financer des projets d'investissements productifs, et d'autre part, en facilitant la mobilisation de l'épargne locale et extérieure, notamment par des interventions de garantie sur les marchés financiers. 

Le FSA compte 15 membres depuis juillet 2021 avec l’adhésion de la République Islamique de Mauritanie. Les 14 autres pays membres du FSA sont le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, la Centre Afrique, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée Bissau, le Mali, Maurice, la Mauritanie, le Niger, le Rwanda, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

Le FSA a enregistré les évolutions ci-après entre 2020 et 2021 :

  • Le 21 septembre 2021, WARA affirme de nouveau la notation du Fonds de Solidarité Africain à « AA+ » en septembre 2021 avec perspective « Positive » ;
  • La mise en place d’une démarche qualité ayant abouti à la certification ISO 9001 :2015 ;
  • La mise en œuvre du PDSMT 2021 – 2025 dénommé ‘’Plan New Frontier 2025’’ qui a comme ambition d’élever le FSA au rang des institutions panafricaines de référence et d’affermir son positionnement unique dans un marché de la garantie de plus en plus concurrentiel. Ainsi ce plan présente une vision continentale, avec la perspective de faire adhérer au Fonds la totalité des cinquante-quatre (54) Etats Africains et de le hisser au rang des Institutions spécialisées de l’Union Africaine.

Pour plus d'informations, veuillez consulter le sitehttps://www.fondsolidariteafricain.org/.

Suivez le Fonds de Solidarité Africain sur Twitter, LinkedInet Facebook.

 

PLUS D'INFORMATIONS :

Direction de la Coopération et de la Communication du Fonds de Solidarité Africain; Tel : + 227 20 72 26 32 / 33/ 34; Email : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. /            This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

SIGNATURE D’UN ACCORD – CADRE DE COOPERATION ENTRE LE FONDS DE SOLIDARITE AFRICAIN (FSA) ET LE SECRETARIAT EXECUTIF DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCE INCLUSIVE (SE-SNFI) DU NIGER

Le FSA contribue à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive au Niger à hauteur de 10 000 000 000 de Francs CFA

 

Niamey, le 28 décembre 2021- Le Fonds de Solidarité Africain (FSA) et le Secrétariat Exécutif de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SE-SNFI) du Niger ont signé ce jour, un protocole d’accord définissant un cadre de partenariat stratégique pour le co-financement de l’économie du Niger, pays du siège du FSA.

 Les deux Institutions étaient représentées respectivement par Monsieur Ahamadou Abdoulaye DIALLO, Directeur Général du FSA et Docteur Mahamane MAKAOU, Secrétaire Exécutif de la SNFI.

Ce partenariat stratégique entre le Fonds de Solidarité Africain (FSA) et le Secrétariat Exécutif de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SE-SNFI), est consécutif à la table ronde des Bailleurs de fonds pour le financement du Plan d’actions de la Stratégie Nationale de la Finance Inclusive (SNFI), organisée le 01 juillet 2021, à Niamey au Niger, au cours duquel le FSA a décidé de contribuer à la mise en œuvre de ce plan d’actions, conformément à ses mécanismes d’intervention, à hauteur de dix milliards (10.000.000.000) de Franc CFA.

REDYNAMISATION DE L’ACCORD – CADRE DE COOPERATION ENTRE LE FSA ET LA CCI - CI

Le FSA accorde une ligne de garantie de 60 milliards de FCFA à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI – CI)

 

Le mardi 11/01/2022, le FSA et la CCI – CI ont procédé à la signature d’un Avenant à l’Accord – cadre de coopération signé en 2015. A travers cette signature, les deux partenaires visent la redynamisation de leur collaboration, en vue d’impacter davantage l’économie ivoirienne.

 Le FSA a, au cours de la cérémonie, annoncé sa décision d’accorder une ligne de garantie de 60 milliards de FCFA, pour conforter les Banques à assurer les besoins en financement exprimés par les Entreprises ivoiriennes.

 « A compter de ce jour, aucune entreprise ivoirienne ne devrait être confrontée à un problème de financement consécutif à un manque de garantie », a déclaré Monsieur Ahmadou Abdoulaye DIALLO, Directeur Général du FSA, au cours de la cérémonie de signature.

 Un Forum d’échange ainsi que des séances b to b, auxquels ont participé près de 300 Entreprises ivoiriennes, ont suivi.

 

Source : Abidjan.net

Lien : https://news.abidjan.net/articles/702881/cooperation-le-fonds-de-solidarite-africain-sengage-a-soutenir-les-entreprises-ivoiriennes-a-hauteur-de-60-milliards-de-francs-cfa

SIGNATURE D’UN ACCORD – CADRE DE COOPERATION ENTRE LE FSA ET LA FIPME

Le Fonds de Solidarité Africain (FSA) et la Fédération Ivoirienne des Petites et Moyennes Entreprises (FIPME) ont procédé, vendredi 14 janvier 2022, à Abidjan – Cocody, à la signature d’un Accord – cadre de coopération, en vue de mettre en synergie leurs actions pour rehausser les interventions dudit Fonds en faveur des PME ivoiriennes.

 

Sources : Fratmat.ino et AIP-Agence Ivoirienne de Presse de Côte d’Ivoire

Liens :

https://www.fratmat.info/article/217865/conomie/mergence-des-pme-le-fsa-et-la-fipme-signent-une-convention

https://www.aip.ci/cote-divoire-aip-le-fonds-de-solidarite-africain-et-la-federation-ivoirienne-des-pme-signent-un-partenariat/

Signature de la convention de garantie entre le FSA, BADF et HORIZON INFORMATIQUE SA

Le FSA réhausse ses interventions au Burkina Faso à travers le financement de la première unité industrielle d’assemblage d’équipements informatiques (ordinateurs, tablettes) et ‘équipements électroménagers d’Afrique de l’Ouest.

L’Afrique de l’Ouest se dote de la première unité industrielle d’assemblage d’équipements informatique (ordinateurs, tablettes) et d’équipements électroménagers, grâce au tandem Banque Agricole Du Faso (BADF) - Banque Sahélienne d’Investissement Commerce (BSIC) Burkina Faso - Banque Commerciale du Burkina (BCB) et le Fonds de Solidarité Africain, à travers le financement de la société Burkina Bé HORIZON INFORMATIQUE (HI) SA.

Le jeudi 30 septembre 2021, le Fonds de Solidarité Africain a organisé, à son siège à Niamey, au Niger, une cérémonie de signature de Convention de Garantie à travers laquelle le Fonds se constitue Garant à hauteur de 50% du financement accordé à la société Burkina bé HORIZON INFORMATIQUE (HI) SA, par le pool bancaire composé de la Banque Agricole du Faso (BADF), Cheffe de file, de la Banque Sahélienne d’Investissement et de Commerce (BSIC) Burkina Faso et de la Banque Commerciale du Burkina (BCB).

Le montant de la garantie du FSA est de deux milliards cinq cents millions (2 500 000 000) de francs CFA.

Ce financement garanti par le FSA est destiné à la réalisation du projet de construction et d’exploitation d’une unité industrielle d’assemblage d’équipements informatique (ordinateurs, tablettes) et d’équipements électroménagers, concerneront dans une première (1ère) phase sur le volet assemblage d’équipements informatiques.

L’intervention du FSA est un gage d’accompagnement de l’ambitieux programme « un Etudiant, un Ordinateur » qui découle de la volonté politique du Gouvernement burkinabè de moderniser l’environnement d’apprentissage des étudiants du Burkina Faso.

Mis en œuvre par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l'innovation du Burkina Faso (MESRSI/BF), les principaux objectifs visés par le projet sont d‘assembler et de livrer au moins 25 000 ordinateurs par an à l’État burkinabè, 35 000 ordinateurs par an à l’État de Côte d’Ivoire, et 8 000 ordinateurs par an aux entreprises locales, aux ménages et aux particuliers, et enfin de conquérir le marché de l’UEMOA, puis celui de la CEDEAO dans les cinq (5) prochaines années.

Membre fondateur du FSA, le Burkina Faso bénéficie des interventions du FSA depuis sa création. En effet, au 31 mars 2021, les approbations cumulées du Fonds de Solidarité Africain (FSA) en faveur de l’économie burkinabé se présentent comme suit :

  • Garanties de Prêts : 62.182 millions FCFA, soit 9,83% du total des garanties émises par le FSA ayant permis de mobiliser des financements à hauteur de 111.423 millions FCFA ;
  • Refinancement (ADP) : 2.455 millions FCFA, soit 23,2% du total des décaissements effectués par le FSA. Ce montant a permis de couvrir des remboursements à hauteur de 4.802 millions FCFA dans le pays ;
  • Bonification de taux : 1.758 millions FCFA, soit 9,05% du portefeuille total permettant de mobiliser des ressources d’environ 30.863 millions FCFA en faveur de l’économie burkinabé.

A l’issue de la Cérémonie de Signature de la Convention de garantie, Monsieur Daouda SIMBORO, Directeur Général de la BADF a, au nom du pool bancaire, remercié le Directeur Général du FSA dans sa volonté d’accompagner les économies des Etats africains, notamment ceux de la Zone UEMOA.

Monsieur Ahmadou Abdoulaye DIALLO, Directeur Général du FSA, s’est réjoui de la signature de la convention de garantie, qui permet à son institution de rehausser sa contribution au financement de l’économie du Burkina et de contribuer à la création de la première unité industrielle de ce genre dans la zone. Il a également manifesté son entière satisfaction de contribuer à la création d’emplois au Burkina Faso à travers le financement de projets porteurs tels que celui de la Société HORIZON IFORMATIQUE. En outre

En outre, il a souligné l’impact du projet sur la réduction de la fracture numérique, la préparation des Etudiants à la digitalisation de leurs futures activités professionnelles et à la réduction significative du coût d’acquisition des ordinateurs de tous calibres. L’impact sur la balance des paiements sera très significatif à terme. Il s’est félicité du caractère novateur du projet, signe de la modernisation et de l’orientation des entreprises nationales dans l’industrialisation à travers l’économie du savoir, source d’un gisement profond et large de valeur ajoutée pour les économies nationales.

  

Signature convention 1  

 

 

 

 

Signature de la convention de garantie entre le FSA, BADF et HORIZON INFORMATIQUE SA (2)

Le FSA réhausse ses interventions au Burkina Faso à travers le financement de la première unité industrielle d’assemblage d’équipements informatiques (ordinateurs, tablettes) et ‘équipements électroménagers d’Afrique de l’Ouest.

L’Afrique de l’Ouest se dote de la première unité industrielle d’assemblage d’équipements informatique (ordinateurs, tablettes) et d’équipements électroménagers, grâce au tandem Banque Agricole Du Faso (BADF) - Banque Sahélienne d’Investissement Commerce (BSIC) Burkina Faso - Banque Commerciale du Burkina (BCB) et le Fonds de Solidarité Africain, à travers le financement de la société Burkina Bé HORIZON INFORMATIQUE (HI) SA.

Le jeudi 30 septembre 2021, le Fonds de Solidarité Africain a organisé, à son siège à Niamey, au Niger, une cérémonie de signature de Convention de Garantie à travers laquelle le Fonds se constitue Garant à hauteur de 50% du financement accordé à la société Burkina bé HORIZON INFORMATIQUE (HI) SA, par le pool bancaire composé de la Banque Agricole du Faso (BADF), Cheffe de file, de la Banque Sahélienne d’Investissement et de Commerce (BSIC) Burkina Faso et de la Banque Commerciale du Burkina (BCB).

Le montant de la garantie du FSA est de deux milliards cinq cents millions (2 500 000 000) de francs CFA.

Ce financement garanti par le FSA est destiné à la réalisation du projet de construction et d’exploitation d’une unité industrielle d’assemblage d’équipements informatique (ordinateurs, tablettes) et d’équipements électroménagers, concerneront dans une première (1ère) phase sur le volet assemblage d’équipements informatiques.

L’intervention du FSA est un gage d’accompagnement de l’ambitieux programme « un Etudiant, un Ordinateur » qui découle de la volonté politique du Gouvernement burkinabè de moderniser l’environnement d’apprentissage des étudiants du Burkina Faso.

Mis en œuvre par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l'innovation du Burkina Faso (MESRSI/BF), les principaux objectifs visés par le projet sont d‘assembler et de livrer au moins 25 000 ordinateurs par an à l’État burkinabè, 35 000 ordinateurs par an à l’État de Côte d’Ivoire, et 8 000 ordinateurs par an aux entreprises locales, aux ménages et aux particuliers, et enfin de conquérir le marché de l’UEMOA, puis celui de la CEDEAO dans les cinq (5) prochaines années.

Membre fondateur du FSA, le Burkina Faso bénéficie des interventions du FSA depuis sa création. En effet, au 31 mars 2021, les approbations cumulées du Fonds de Solidarité Africain (FSA) en faveur de l’économie burkinabé se présentent comme suit :

  • Garanties de Prêts : 62.182 millions FCFA, soit 9,83% du total des garanties émises par le FSA ayant permis de mobiliser des financements à hauteur de 111.423 millions FCFA ;
  • Refinancement (ADP) : 2.455 millions FCFA, soit 23,2% du total des décaissements effectués par le FSA. Ce montant a permis de couvrir des remboursements à hauteur de 4.802 millions FCFA dans le pays ;
  • Bonification de taux : 1.758 millions FCFA, soit 9,05% du portefeuille total permettant de mobiliser des ressources d’environ 30.863 millions FCFA en faveur de l’économie burkinabé.

A l’issue de la Cérémonie de Signature de la Convention de garantie, Monsieur Daouda SIMBORO, Directeur Général de la BADF a, au nom du pool bancaire, remercié le Directeur Général du FSA dans sa volonté d’accompagner les économies des Etats africains, notamment ceux de la Zone UEMOA.

Monsieur Ahmadou Abdoulaye DIALLO, Directeur Général du FSA, s’est réjoui de la signature de la convention de garantie, qui permet à son institution de rehausser sa contribution au financement de l’économie du Burkina et de contribuer à la création de la première unité industrielle de ce genre dans la zone. Il a également manifesté son entière satisfaction de contribuer à la création d’emplois au Burkina Faso à travers le financement de projets porteurs tels que celui de la Société HORIZON IFORMATIQUE. En outre

En outre, il a souligné l’impact du projet sur la réduction de la fracture numérique, la préparation des Etudiants à la digitalisation de leurs futures activités professionnelles et à la réduction significative du coût d’acquisition des ordinateurs de tous calibres. L’impact sur la balance des paiements sera très significatif à terme. Il s’est félicité du caractère novateur du projet, signe de la modernisation et de l’orientation des entreprises nationales dans l’industrialisation à travers l’économie du savoir, source d’un gisement profond et large de valeur ajoutée pour les économies nationales.

  

Signature convention 1  

 

 

 

 

SIEGE SOCIAL

617, Avenue du Président KARL CARSTENS PL 005
B.P. 382 NIAMEY - NIGER - Quartier Plateau - Commune I
Téléphone : (227) 20 72 26 32/33/34 -
Fax (227) 20 73 30 44

Site Web: www.fondsolidariteafricain.org

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE

  • Dernière Mise à jour: 11/04/22, 16:35:33.

Pays Membres